2 erreurs à éviter lors de l’organisation d’un événement eco-responsable

Est-ce que vous éviter de rendre vos événements d’entreprise éco-responsables parce que que selon vous, celà demande plus d’argent ?
Avez-vous arrêté de prêter attention à une démarche éco-citoyenne à La Réunion parce que vous avez déjà essayé et que les retours sont beaucoup plus faibles que ceux escomptés ?
Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, voici deux erreurs à éviter qui pourraient vous empêcher de profiter des avantages d’organiser un événement éco-responsable.

Erreur 1 : Communiquer trop vaguement sur des concepts que l’on comprend pas (très bien)

Les communicants et les organisateurs de La Réunion utilisent plein de mots à la mode pour un événement eco-responsable : zéro déchet, impact carbone, responsabilité citoyenne, etc. Mais souvent, ces mots peuvent signifier des concepts différents d’une personne à une autre. La plupart des invités/participants ne comprennent pas la définition technique des mots utilisés, ainsi il est important de bien définir ces termes. Par exemple, on confond souvent « produits recyclables » à « produits à contenu recyclé ».

Il est essentiel d’être précis dans vos pratiques eco-responsables et citoyennes, particulièrement quand vous communiquez avec vos fournisseurs et partenaires. En éludant cette étape, vous exposez l’événement à des risques, qui peuvent engendrer des incompréhensions et des déceptions. Aussi, la transparence doit être de mise avec les différents intervenants. Par exemple, vous pouvez demander conseil aux prestataires de la restauration, de proposer des couverts et des assiettes bio-dégradables.
De plus, vous devez éviter les communications d’ écoblanchiment ou « Greenwashing » (  procédé de marketing dont le but est de donner une image écologiquement responsable alors que les effets sur l’environnement sont très limités). Et soyez sûr.e d’utiliser des informations fiables pour prouver que votre événement sur l’Ile de La Réunion est effectivement éco-responsable.
Le cas échéant, ceci aurait un impact dévastateur dans l’approche durable de l’événement !

Erreur 2 : Sous estimez l’aspect éthique et émotionnel

Des statistiques exceptionnelles prouvant l’impact positif d’un événement durable peut être une marotte pour les organisateurs événementiels, ceci afin de prouver que ce type de manifestation est une réussite. Cependant, la durabilité et l’eco-citoyenneté est plus explicite à travers des histoires et des émotions.
Ainsi, il peut être judicieux de communiquer auprès des participants que 100% des ingrédients du coin restauration proviennent de l’agriculture raisonnée ou biologique local, avec à l’appui une courte vidéo du producteur et de sa famille qui élève leurs animaux sans antibiotiques, du chef qui a préparé le menu, du personnel -et de leurs prénoms- qui servent les plats, etc.
Aussi, il serait intéressant pour des collaborateurs de participer à un teambuilding orienté RSE ( Responsable Social et Environnemental) touchant une large palette d’activités en extérieur comme le Team building dans une Ferme pédagogique dans les Hauts de La Réunion.

teambuilding à La Ferme à La Réunion

En conclusion

Investir dans une démarche d’entreprise durable peut apporter beaucoup de bénéfices voire d’économies. En espérant que ces quelques conseils vous auront sensibilisé à des idées lors d’un événement eco-responsable et aux moyens de les mettre en oeuvre.

Un commentaire sur “2 erreurs à éviter lors de l’organisation d’un événement eco-responsable

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :